Coco et son encéphalitozoonose – 2e partie

 

Voici l'histoire de Coco et de son encéphalitozoonose, en espérant que cette histoire puisse aider d'autres lapins qui pourraient avoir les mêmes troubles. Vous pouvez trouver le début de l'histoire sur la 1ère partie.

 

Je ne retracerai pas les jours et heures comme dans la première partie, je n'ai plus tout noté comme au début.

 

Coco a donc un traitement, il doit prendre un anti-inflammatoire pendant 1 semaine, des antibiotiques pendant 2 semaines et un anti-parasitaires pendant 1 mois. Les résultats du traitement ne sont pas toujours visibles avant la fin du traitement anti-parasitaires et on doit le gaver pendant 5 jours avec une solution spéciale. Coco a commencé son traitement le 23 octobre, il faudra donc voir vers le 23 novembre ce que cela va donner. Il peut se remettre assez bien, comme garder des séquelles tellement lourdes qu'il faudra peut être l'euthanasier. Son avenir est incertain.

 

Grâce au traitement Coco a vite retrouvé l'appétit et les crises ont diminué mais il bouge moins qu'avant et sa tête est bien penchée. Après une dizaine de jours de traitement son été semble s'être empiré, dans le sens où il passe son temps sur le côté et ne se déplace plus. Il commence même à ne plus réagir à notre présence. On décide donc de rappeler le vétérinaire qui nous conseille de prolonger les anti-inflammatoires. Effectivement Coco s'est remis à réagir grâce à ça, mais sa posture est toujours la même. Il est devenu incontinent puisqu'il n'arrive plus à se soulever et se roule dedans. On doit donc le laver au moins une fois par semaine. Il a également de plus en plus de mal à se nourrir. Il a faim, mais manger sur le côté n'est pas évident. On lui donner souvent les morceaux un par un, et il manque sur le dos ou sur le côté.

 

Voici une photo de Coco, au début novembre, après son bain.

Coco après son bain

 

1er novembre, Coco en train de manger encore à peu près correctement.

 

Le 8 novembre, encore en train de manger. On voit bien la difficulté qu'il a. Pauvre Coco.

 

La vétérinaire nous appelle régulièrement pour suivre l'évolution de Coco, c'est très apprécié. Malheureusement elle n'a plus d'autres solutions pour lui, il semblerait que ses séquelles soient permanentes.

 

Le 25 novembre, après 1 mois de traitement

Coco se déplace soit en se trainant assez bizarrement, un peu comme la nage du papillon, soit en tournant sur lui-même. Ses pattes ont une position de plus en plus éloignées du corps et sa tête reste quasiment constamment au sol. Il réagit bien quand on passe près de lui, il fait tout son possible de venir nous voir, mais c'est extrêmement difficile. Après son bain hier, on a vu qu'il lui manquait des poils à certains endroits sur les pattes arrière et qu'il commence à être blessé sous les pattes. Les escarres ne semblent pas très loin. Même si on le lave souvent, il est tout le temps mouillé à cause de l'urine. Ca me fait mal au coeur d'envisager l'euthanasie car il est conscient, il réclame des caresses sans arrêt mais son niveau de vie s'est bien dégradé et je ne suis pas sûre qu'on fasse le bon choix en le laissant ainsi.

 

Voici Coco le 25 novembre

 

Hier soir j'ai eu l'idée, en dernier recours de lui fabriquer une sorte de fauteuil roulant. C'est notre tout dernier recours et ce n'est pas sûr que cela fonctionne, car il n'est pas vraiment handicapé mais n'a plus le sens de l'équilibre. Ses pattes se comportent bizarrement mais à de très rares et très courts moments, il se repositionne bien avec la tête légèrement soulevée. Il a peut-être besoin d'être aidé ou faire de la rééducation.

 

28 novembre

J'avais dit qu'à de très rares moments Coco se soulevait et bien depuis hier il tient mieux sur ces pattes, relève de nouveau sa tête et commence même à marcher un peu. On en rigole car il marche comme un "petit vieux". Il arrive de nouveau à manger le corps droit, la tête toujours penchée, mais il n'est plus avachi comme sur la vidéo du 25. Il a quand même des moments où il semble à plat, mais cela redonne de l'espoir.

2015-11-28 coco 2015-11-27 coco 

 

Le 29 novembre, Coco nous a quitté

Nous avons découvert ce matin, que Coco nous avait quitté cette nuit. Il semblait paisible, comme s'il dormait.

Au moins il ne souffre plus maintenant, mais c'est très dur pour nous. Ces deux derniers jours nous avaient redonné de l'espoir, on voyait enfin un signe d'amélioration, mais il n'avait plus assez de force pour se battre. Tu nous manqueras beaucoup mon Coco.

 

Presque 5 ans passés avec toi, avec beaucoup de bêtises mais beaucoup de joie aussi. Te resteras toujours dans nos coeurs.

No Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *